Contrôle technique des deux roues : Les scooters sont-ils concernés ?


Le contrôle technique des deux-roues sera progressivement mis en œuvre à partir d’avril 2024 en fonction de l’âge des véhicules. Quatre millions de motos ou scooters seraient concernés par cette mesure.

Le contrôle technique des deux-roues faisait l'objet d'une intense bataille entre les "antis" et les "pros". Après des mois de désaccord et de combat judiciaire entre le gouvernement et les associations de motards : un arrêté a été publié ce mardi au Journal officiel précisant le calendrier de la mise en œuvre de cette loi.

Il s'agit en réalité de la mise en application d'une directive européenne datant de 2014 que la France n’était pas pressée de mettre en œuvre, s’étant attiré les foudres des associations d’usagers à plusieurs reprises.

QUELLES SONT LES DEUX ROUES CONCERNÉES EN PRIORITÉ ?

Le contrôle concernera bien toutes les cylindrées, dont les 50 cm3 (catégories L1e et L2e), ainsi que les trois-roues (catégorie L5e) et les quadricycles à moteur (catégories L6e et L7e).

Les premiers concernés par le contrôle technique sont les propriétaires de véhicules les plus anciens, ceux immatriculés avant 2017.

Si votre moto ou deux-roues a été immatriculé entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019, son contrôle technique devra être réalisé en 2025. Si votre moto ou deux-roues a été immatriculée entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021, le contrôle devra être réalisé en 2026.

Enfin, pour les deux-roues immatriculés après le 1er janvier 2022, le premier contrôle est à effectuer dans les six mois précédant l’expiration d’un délai de cinq ans à compter de la date de leur première mise en circulation, puis tous les trois ans.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article